Wikidée, le site et la communauté francophones qui vous aident à trouver la réponse à votre question.
  • Inscription

Wikidée, là où se trouvent les réponses à vos questions, peut-être la solution à votre problème!


Le Web 2.0 au service des individus et de la communauté par l'entraide, le partage des expertise et expérience personnelles, la réflexion critique et qualitative vis à vis de l'information ainsi que la transmission des savoirs et de la connaissance réunis !


Vous pouvez poser des questions sur tous les sujets qui vous passionnent, qu'ils soient d'ordre pratique et quotidien, ou philosophique et intemporel.


Suivez-nous !

 





Aimez-vous le principe de Wikidée ?

Oui :
Non :


Autres sondages... Suite

Annuaire Actualité et médias

Web made in Québec

Annuaire Québec

Le répertoire des sites les plus HOT au Québec

Annuaire Québec

Annuaire Virtuel

Support Wikipedia

Hébergement Web du Québec

Webanaki.ca

Webanaki.ca- agence de communication web

Quel est en 2012 2013 le salaire moyen au Canada ?

4 aime 0 n'aime pas

posée 28 novembre 2012 dans la catégorie Économie, finances par anonyme
    

Merci de vous connecter (ou de vous inscrire) pour pouvoir répondre aux questions.

2 Réponses

0 aime 0 n'aime pas

Tiens, je l'ai lu justement, aujourd'hui :

http://affaires.lapresse.ca/economie/canada/201211/28/01-4598489-le-salaire-moyen-recule-a-902-par-semaine.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_BO4_la_2343_accueil_POS1

 

Le salaire moyen recule à 902$ par semaine
Publié le 28 novembre 2012 à 09h30 | Mis à jour à 09h30
 
Photo: Reuters
La Presse Canadienne
Ottawa
En septembre, la rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés non agricoles s'est établie à 902,29 $, en baisse de 0,5% par rapport au mois précédent, a révélé mercredi Statistique Canada.
 
D'une année à l'autre, la rémunération a augmenté de 3,4%, a dit l'agence fédérale.
 
La hausse de 3,4% de la rémunération au cours des 12 mois ayant pris fin en septembre s'explique par divers facteurs, y compris la croissance des salaires, les variations de la composition de l'emploi par secteur, par profession et par niveau d'expérience de travail, ainsi que le nombre moyen d'heures travaillées par semaine. En septembre, toutefois, les employés salariés non agricoles ont travaillé en moyenne 33 heures par semaine, soit autant d'heures que 12 mois plus tôt et moins que les 33,1 heures enregistrées en août.
 
Dans le secteur de la fabrication, la rémunération hebdomadaire moyenne a augmenté de 5,7% pour atteindre 1026,45 $ au cours des 12 mois ayant pris fin en septembre. Dans le commerce de détail, la rémunération hebdomadaire a progressé de 4,7% pour passer à 530,10 $. La rémunération hebdomadaire dans les services professionnels, scientifiques et techniques a progressé de 4% pour atteindre 1276,62 $.
 
La rémunération hebdomadaire moyenne des employés salariés non agricoles a progressé dans toutes les provinces au cours des 12 mois ayant pris fin en septembre. Terre-Neuve-et-Labrador ainsi que la Nouvelle-Écosse ont affiché une croissance nettement supérieure à la moyenne nationale.
 
D'une année à l'autre, l'emploi salarié a progressé de 235 400 (+1,6%), la majeure partie de cette hausse étant survenue entre février et août.
 
Le secteur de l'extraction minière, de l'exploitation en carrière et de l'extraction de pétrole et de gaz a continué d'enregistrer le taux de croissance de l'emploi salarié sur 12 mois le plus élevé de tous les secteurs, soit 8,8% en septembre.
répondue 28 novembre 2012 par Trocadero Savant (23,460 points)
0 aime 0 n'aime pas

Voici au Québec en tous cas !!

http://fr-ca.finance.yahoo.com/blogues/ma-vie-mes-finances/10-chiffres-sur-les-salaires-des-quebecois-131448997.html

 

10 chiffres sur les salaires des Québécois
Par Christine Deslandes | Ma vie, mes finances – mar. 19 mars 2013 09:14 HAE
Courriel
" style="width: 310px; height: 207px;">
Les médecins spécialistes comptent parmi les mieux payés... (Inmagine)
Vous êtes aux études ou songez à changer de vocation ? Vous cherchez un emploi payant ? Voici 10 chiffres pour vous aider dans votre recherche.
        
21,47 $
C’est le taux horaire moyen versé en 2011 à un employé québécois, selon l’Annuaire québécois des statistiques du travail, 2001-2011, de l’Institut de la Statistique du Québec. Cela veut dire que la moitié des salariés gagne plus, et l’autre moitié gagne moins. 
 
Cette rémunération horaire augmente en fonction du niveau d’éducation. Ainsi, un employé ayant un diplôme universitaire gagne, en moyenne, 28,89 $ de l’heure, ce qui est presque le double du taux d’un employé sans diplôme d’études secondaires (15,54 $). 
 
De la même manière, le salaire croît avec l’expérience. Les employés qui occupent un poste depuis 20 ans et plus gagnent le plus (26,25 $), alors que ceux qui sont en poste depuis moins de 12 mois obtiennent le moins (16,71 $).
 
Enfin, d’autres catégories de travailleurs ont une rémunération supérieure à la moyenne québécoise; il s’agit des employés du secteur public (26,73 $), des employés à temps plein (22,79 $), des syndiqués (24,15 $), des employés permanents (22,04 $) ainsi que des employés du secteur des biens (22,58 $).
 
9,92 $
Les organisations de grande taille offrent une meilleure rémunération. Le taux horaire des employés d’établissements comptant plus de 500 employés est en moyenne de 27,70 $, toujours selon l’Annuaire. C’est 9,92 $ de plus que la rémunération horaire moyenne des travailleurs oeuvrant dans des établissements de moins de 20 employés (17,78 $). 
 
2,70 $
Un homme gagne en moyenne 22,81 $ de l’heure, soit 2,70 $ de plus qu’une femme, indique l’Annuaire. Mais le rattrapage des femmes se poursuit, puisque l’écart entre les sexes est moins grand qu’en 2001 (2,99 $). 
 
9,90 $
Le salaire minimum est passé au Québec de 7 $ en 2002 à 9,90 $ en 2012, selon l’étude Évolution du taux de salaire minimum au Québec et au Canada entre 2002 à 2012, de l’Institut de la Statistique du Québec. Cela équivaut à un rendement annuel composé de 3,5 %, ce qui est supérieur à l’inflation. 
 
L’Alberta est la seule province à avoir un salaire minimum plus faible (8,80 $). C’est en Ontario et en Colombie-Britannique qu’on trouve le salaire minimum le plus élevé, soit 10,25 $.  
 
194 200
194  200 Québécois touchent en 2011 le salaire minimum; il s’agit surtout de jeunes de 15 à 24 ans (62,4 %) et de femmes (59,8 %), indique l’Annuaire.  
 
150 000 $
Les emplois qui permettent de toucher un revenu annuel moyen de 150 000 $ ou plus sont : médecin spécialiste et juge, selon le marché du travail au Québec : perspectives d’emploi par profession, 2012-2016, de l’Information sur le marché du travail (IMT). D’autres emplois, comme cadre supérieur, ingénieur, omnipraticien, médecin en médecine familiale, dentiste, pharmacien, avocat et propriétaire-exploitant dans le secteur des métiers, du transport et de la machinerie, rapportent en moyenne un revenu dans les 6 chiffres. 
 
20 000 $
Les employés les plus chichement payés au Québec touchent en moyenne 20 000 $ ou moins par an.  On trouve dans cette catégorie les artistes visuels, les artisans, les coiffeurs, les barmans, les serveurs, les gardiennes d’enfants, les esthéticiennes, les caissiers, les aides de cuisine, les cordonniers, les chauffeurs de taxi, les manœuvres à la récolte et les opérateurs de machines à coudre industrielles (toujours selon l’étude de l’IMT). En fait, les emplois à faible rémunération sont fortement représentés dans les secteurs Arts et culture et Ventes et services. 
 
Plus de 150 000 $
Il s’agit de l’écart salarial qui existe entre les emplois les mieux rémunérés et ceux les moins bien rémunérés. Sur 30 ans de vie active, ça représente quelques millions de dollars en plus ou en moins. Il y a donc encore des efforts à faire pour réduire les inégalités. 
 
11,2 %
C’est le retard du salaire des employés de l’administration publique québécoise par rapport à celui des salariés du secteur privé, du secteur universitaire, du secteur parapublic et des administrations municipale et fédérale, selon l’étude Rémunération des salariés en 2012: État et évolution comparés, de l’Institut de la statistique du Québec. En revanche, la semaine régulière de travail de l’administration publique québécoise est de près de 36 heures, soit une heure et demie de moins que celle des autres salariés québécois.
 
100 %
En 2012, les salariés syndiqués de l’administration publique québécoise reçoivent des augmentations salariales inférieures à la croissance de l’inflation (IPC); c’était aussi le cas en 2011, indique la même étude de l’Institut. En fait, la proportion de salariés syndiqués recevant des augmentations salariale égales ou supérieures à la croissance de l’IPC est faible en 2012, sauf dans les secteurs privé (30,5 %) et municipal (41,6 %).

 

répondue 20 mars 2013 par anonyme
Wikidée est une initiative de Denis-F. Doyon.
...