Wikidée, le site et la communauté francophones qui vous aident à trouver la réponse à votre question.
  • Inscription

Wikidée, là où se trouvent les réponses à vos questions, peut-être la solution à votre problème!


Le Web 2.0 au service des individus et de la communauté par l'entraide, le partage des expertise et expérience personnelles, la réflexion critique et qualitative vis à vis de l'information ainsi que la transmission des savoirs et de la connaissance réunis !


Vous pouvez poser des questions sur tous les sujets qui vous passionnent, qu'ils soient d'ordre pratique et quotidien, ou philosophique et intemporel.


Suivez-nous !

 





Aimez-vous le principe de Wikidée ?

Oui :
Non :


Autres sondages... Suite

Annuaire Actualité et médias

Web made in Québec

Annuaire Québec

Le répertoire des sites les plus HOT au Québec

Annuaire Québec

Annuaire Virtuel

Support Wikipedia

Hébergement Web du Québec

Webanaki.ca

Webanaki.ca- agence de communication web

La liberté de presse existe-t-elle toujours, compte tenu de l'espionnage des communications électroniques par les gouvernements ?

4 aime 0 n'aime pas

posée 21 novembre 2014 dans la catégorie Sciences humaines et sociales par Pépin la pomme Savantissime (34,140 points)
    

Merci de vous connecter (ou de vous inscrire) pour pouvoir répondre aux questions.

1 Réponse

0 aime 0 n'aime pas

http://techno.lapresse.ca/nouvelles/logiciels/201411/21/01-4821213-un-logiciel-pour-aider-les-journalistes-face-a-lespionnage-gouvernemental.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_boitePourAccueilCbp_10209_accueil_POS1

 

Publié le 21 novembre 2014 à 11h17 | Mis à jour à 11h17
Un logiciel pour aider les journalistes face à l'espionnage gouvernement
Agence France-Presse
LONDRES
Pour aider les journalistes et militants des droits de l'homme à se protéger de l'espionnage des gouvernements, Amnesty International a annoncé jeudi le lancement d'un outil gratuit qui pourra vérifier si leurs ordinateurs sont surveillés par des logiciels espions.
 
Ce logiciel, baptisé «Detekt», est présenté comme le premier de ce genre à destination du public, afin de détecter «sur les ordinateurs et les appareils mobiles, les principaux logiciels de surveillance connus, dont certains sont utilisés par des gouvernements», a expliqué l'ONG dont le siège est à Londres, dans un communiqué.
 
Les gouvernements ont de plus en plus souvent recours à des technologies «qui leur permettent de lire les courriels privés de militants et journalistes et d'allumer à distance la caméra et le micro de l'ordinateur de ceux-ci afin d'enregistrer subrepticement leurs activités», a expliqué Mark Marczynski, responsable à Amnesty du programme sur les transferts d'équipements ou de compétences.
 
Detekt est destiné à avertir de ce genre d'intrusion afin «de contre-attaquer» face à des gouvernements qui utilisent certaines des informations recueillies pour «soumettre défenseurs des droits de la personne et journalistes à des arrestations arbitraires, des détentions illégales, voire à la torture», a-t-il ajouté.
 
Conçu par Claudio Guarnieri, chercheur allemand spécialisé dans les questions de sécurité, Detekt est lancé par Amnesty International en collaboration avec les organisations Digitale Gesellschaft, Electronic Frontier Foundation et Privacy International.
 
Pour en savoir plus sur Detekt : questions et réponses sur le site d'Amnesty >>   
 
Télécharger Detekt >>
répondue 21 novembre 2014 par Manitu Génie universel (49,080 points)
Wikidée est une initiative de Denis-F. Doyon.
...