Wikidée, le site et la communauté francophones qui vous aident à trouver la réponse à votre question.
  • Inscription

Wikidée, là où se trouvent les réponses à vos questions, peut-être la solution à votre problème!


Le Web 2.0 au service des individus et de la communauté par l'entraide, le partage des expertise et expérience personnelles, la réflexion critique et qualitative vis à vis de l'information ainsi que la transmission des savoirs et de la connaissance réunis !


Vous pouvez poser des questions sur tous les sujets qui vous passionnent, qu'ils soient d'ordre pratique et quotidien, ou philosophique et intemporel.


Suivez-nous !

 





Aimez-vous le principe de Wikidée ?

Oui :
Non :


Autres sondages... Suite

Annuaire Actualité et médias

Web made in Québec

Annuaire Québec

Le répertoire des sites les plus HOT au Québec

Annuaire Québec

Annuaire Virtuel

Support Wikipedia

Hébergement Web du Québec

Webanaki.ca

Webanaki.ca- agence de communication web

Les étudiants du Québec vont-ils avoir raison du Gouvernement Charest

Merci de vous connecter (ou de vous inscrire) pour pouvoir répondre aux questions.

25 Réponses

0 aime 0 n'aime pas

Allez les jeunes !  Allez les jeunes !!  On est de tous coeur avec vous !!  Ça suffit, ce gouvernement corrompu qui vole aux pauvres pour donner aux riches !

http://fr.canoe.ca/infos/societe/archives/2012/03/20120322-094741.html

 

MONTRÉAL – C'est dans le calme et la bonne humeur que des dizaines de milliers d'étudiants des quatre coins du Québec ont défilé dans les rues de Montréal, jeudi après-midi, à l'occasion d'une marche nationale visant à dénoncer la hausse des droits de scolarité décrétée par le gouvernement de Jean Charest.
 
Les manifestants s'étaient donné rendez-vous à 13 h sur la place du Canada, à l'angle de la rue Peel et du boulevard René-Lévesque.
 
 
 
C'est une foule bigarrée, composée principalement d'étudiants, mais aussi d'enseignants et de travailleurs de tous âges, qui a pris d'assaut le centre-ville.
 
Plusieurs personnalités publiques, dont la chef du Parti québécois, Pauline Marois, et le député indépendant Pierre Curzi, se sont jointes aux manifestants.
 
EN PHOTOS:
La manifestation en images
À lire:
Trop tard, selon Charest
 
Les réseaux sociaux explosent
 
 
Une marée humaine a rapidement envahi les rues Peel et Sainte-Catherine, causant d'importants bouchons de circulation. Le coup d'envoi de la marche a dû être retardé à 13 h 40 en raison de la très grande affluence dans le secteur.
 
Les manifestants ont d'abord monté la rue Peel vers le nord, puis se sont dirigés sur la rue Sherbrooke, vers l'est.
 
Quelques bâtons de bois sans pancartes ont aussi été saisis, mais les manifestants collaboraient avec la police. Par mesure préventive, des agents de l'escouade anti-émeute surveillaient de près la situation.
 
La plupart des manifestants ont emprunté la rue Saint-Denis vers le nord, avant de redescendre vers le sud par la rue Berri. Plusieurs groupes se sont toutefois détachés du noyau central pour emprunter d'autres artères, passant notamment par la rue Sainte-Catherine Est ou par le boulevard René-Lévesque.
 
La tête du peloton est arrivée vers 15 h 30 au lieu marquant la fin du parcours, le Centre des sciences, dans le Vieux-Montréal. La pluie avait alors commencé à s'abattre sur les manifestants.
 
Vers 16 h, alors que la manifestation tirait à sa fin et que le ciel s'était éclairci, le SPVM ne rapportait aucun méfait, soulignant que tout s'était déroulé dans l'ordre et dans le calme, et ce, même si quelques personnes cagoulées et habillées de noir avaient été aperçues parmi la foule.
 
En fin d'après-midi, le porte-parole du SPVM Ian Lafrenière traçait un bilan positif de la manifestation. «Les organisateurs ont pris leurs responsabilités et ont partagé leur itinéraire», s'est réjoui le porte-parole.
 
«C'est une des plus grosses manifestations qu'on a vécues à Montréal ces dernières années et ça s'est très bien déroulé», a-t-il ajouté.
 
200 000 manifestants?
 
Les associations étudiantes derrière ce grand rassemblement estiment que quelque 200 000 personnes se sont déplacées au centre-ville jeudi pour signifier leur opposition à la hausse de 1625 $ des frais de scolarité.
 
Si le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a refusé de chiffrer la foule, il a néanmoins parlé de «plusieurs milliers» de personnes.
 
À ce jour, plus de 227 000 étudiants sont en grève générale illimitée, mais près de 300 000 étudiants étaient en grève pour la grande manifestation de jeudi, organisée notamment par la Coalition large de l'Association pour une solidarité syndicale étudiante (CLASSE), la Fédération étudiante collégiale du Québec (FECQ) et la Fédération étudiante universitaire du Québec (FEUQ).
 
Perturbations au port de Montréal
 
Cette journée nationale de manifestation étudiante avait débuté en matinée jeudi par une première «perturbation économique» aux abords du port de Montréal.
 
Vers 9 h 30, un groupe d'étudiants ont bloqué l'entrée névralgique du port, dans le secteur de la rue Boucherville et de la rue Notre-Dame, dans l'Est de Montréal.
 
Le blocage des étudiants a été de courte durée puisqu'à peine une heure plus tard, vers 10 h 30, les agents du SPVM étaient parvenus à libérer l'entrée du port. Les étudiants ont tenté de bloquer une seconde fois l'entrée du port, en vain.
 
Cette «perturbation économique» avait été annoncée mercredi par les représentants de la CLASSE, qui n'avaient toutefois pas précisé que leur coup d'éclat toucherait le port de Montréal.
 
Renoncer à la hausse
 
En conférence de presse jeudi, les présidents de la FECQ et de la FEUQ, Léo Bureau-Blouin et Martine Desjardins, ont exhorté une fois de plus le gouvernement Charest à renoncer à la hausse de 1625 $ des droits de scolarité. «Le gouvernement Charest a fait fi dans son récent budget du mouvement étudiant qui s'est mis en branle depuis un mois», a déploré Mme Desjardins.
 
«Pour chaque dollar qu'on investit pour nos étudiants, c'est 5 $ qui nous reviennent en taxes et en impôts», a-t-elle souligné.
répondue 22 mars 2012 par Manitu Génie universel (49,080 points)
0 aime 0 n'aime pas
répondue 15 mai 2012 par Manitu Génie universel (49,080 points)
0 aime 0 n'aime pas
répondue 15 mai 2012 par Manitu Génie universel (49,080 points)
0 aime 0 n'aime pas
répondue 15 mai 2012 par Manitu Génie universel (49,080 points)
0 aime 0 n'aime pas
répondue 15 mai 2012 par Manitu Génie universel (49,080 points)
0 aime 0 n'aime pas

http://www.lapresse.ca/actualites/dossiers/conflit-etudiant/201205/16/01-4525810-michelle-courchesne-se-rapproche-dune-loi-speciale.php

On dirait bien que non ! La farce démocratique va l'emporter pour cette première manche, on dirait bien...

répondue 16 mai 2012 par Manitu Génie universel (49,080 points)
Wikidée est une initiative de Denis-F. Doyon.
...